Pour tout savoir sur l’allergie aux arachides

Intolérances et allergies alimentaires aux arachides

Les enfants face aux allergies aux arachides, les conséquences sur leur vie. Découvrez toutes les informations sur l’allergie des enfants.

Les allergies et intolérances alimentaires sont courantes et très contraignantes pour les enfants mais aussi pour les parents et l’entourage. Parcourez notre article pour en savoir plus sur les allergies aux arachides, sur les contraintes pour l’alimentation au quotidien.

Le nombre de personnes et notamment d’enfants allergiques aux arachides augmente d’année en année en Europe.

Les arachides, et les produits alimentaires dérivés ont été introduits vers la fin de la seconde guerre mondiale avec l’arrivée des troupes américaines en Europe.
Le développement d’un style de vie européen calqué sur le modèle américain a entraîné une utilisation de plus en plus courante des arachides sous toutes ses formes.

Bien qu’encore loin de la consommation aux Etats-Unis, l’Europe connaît un accroissement constant de l’utilisation d’arachide dans la fabrication de différents aliments particulièrement appréciés par nos enfants.

En parallèle, on peut constater depuis quelques années déjà, une augmentation sérieuse des phénomènes d’allergie aux arachides chez les enfants.
La présence d’arachide dans bon nombre d’aliments industriels créé une véritable problématique pour l’alimentation des enfants allergiques.

En effet, les arachides sont majoritairement présentes dans l’industrie des confiseries, sous forme d’huile ou de beurre que l’on retrouve dans la plupart des goûters, biscuits ou gâteaux mais aussi dans les laits infantiles.

Originaire d’Amérique du Sud, l’arachide est une plante annuelle de la famille des légumineuses papilionacées.
Des graines d’arachide est extraite l’huile que l’on connaît tous.
Le fruit de l’arachide se compose d’une gousse qui renferme les cacahuètes.

Les principaux allergènes de l’arachide sont représentés par trois protéines (h1, h2 et h3) dont la caractéristique est leur stabilité à la chaleur.
C’est pourquoi les arachides sont allergisantes aussi bien à l’état frais que cuit et le sont encore même à l’état de farine, de beurre ou d’huile.

Caractéristiques de l’allergie aux arachides
L’allergie aux arachides survient dans la plupart des cas au cours de la petite enfance (entre 1 et 7 ans).
A la différence de certaines allergies (au lait ou aux œufs par exemple qui tendent à disparaître avec le temps), l’allergie aux arachides persiste tout au long de la vie.

Comme pour toutes les allergies, une prédisposition génétique existe.
L’allergie aux arachides est d’ailleurs absente au sein des populations d’Afrique subéquatoriale où l’alimentation est principalement orientée sur ces légumineux.
Au contraire, dans les familles européennes ayant des prédispositions aux intolérances alimentaires, le taux de sujets allergiques augmente au fil des générations (passant de 0,1% chez les grands-parents à un peu moins de 2% chez les parents et presque 7% chez les petits enfants).

La précocité de la sensibilisation pourrait être liée à la présence des allergènes de l’arachide dans le lait maternel de 1 à 5 heures après l’ingestion de la part de la mère.
Il semble également que le deuxième trimestre de grossesse puisse être sensibilisé par la prise abondante d’arachide de la part de la future maman.

Comment se manifeste une allergie aux arachides ?
Les réactions peuvent survenir par simple contact ou inhalation, mais le plus souvent elles ont lieu suite à l’ingestion même en quantité infime.

L’allergie se traduit le plus souvent par de l’asthme, d’angio-œdème (encore appelé oèdème de Quincke) et fréquemment par le choc anaphylactique (une réaction brutale et sévère).
L’œdème de Quincke se traduit par le gonflement rapide de la peau, des muqueuses ; le choc anaphylactique de par sa brutalité place l’allergie aux arachides parmi les plus brutales et potentiellement dangereuses pouvant entraîner la mort.

Une allergie d’autant plus contraignante que la seule solution actuellement possible est l’exclusion de l’arachide du régime alimentaire des personnes concernées, chose qui s’avère difficile notamment auprès des enfants.

Fort heureusement, les fabricants sont désormais tenus d’indiquer sur les emballages de tous les produits alimentaires toute teneur ou éventuelle trace d’arachide ou dérivés afin de permettre aux parents d’enfants allergiques à cet élément de faire une sélection.

La plus grande rigueur est nécessaire en cas d’allergie aux arachides ; le simple contact d’un ustensile de cuisine avec un aliment contenant de l’arachide peut suffire à déclencher une crise chez l’enfant.
Des protocoles et conventions ont été mis en place dans les écoles pour faciliter l’intégration des enfants allergiques notamment au niveau des cantines.

One thought on “Allergie aux arachides

  1. Mon enfant a subi un test positif pour les arachides. Le médecins nous a conseillé de ne pas lui offrir de noix. Je voudrais savoir si la graine de sésame est un risque ou fait pas parti des arachides et des noix et peut être consommé sans problème???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *