Il refuse de manger des légumes. Que faire ?

Conseils pour apprendre à votre enfant à apprécier les légumes.

Votre enfant refuse de manger des légumes. Que faire ? Suivez nos quelques conseils pour redonner à vos enfants l’envie de manger des légumes à table.

Cinq fruits et légumes par jour… telle est la consigne, mais bon nombre d’enfants ne sont pas très friands de légumes. Que faire pour apprendre à votre enfant à apprécier les légumes ? Découvrez nos conseils et petites ruses en parcourant notre article.

Les légumes sont un aliment très important qui devrait être présent dans le régime alimentaire d’un enfant quel que soit son âge. Les principaux bienfaits offerts par les légumes sont leurs apports en sels minéraux et fibres mais aussi la quantité de vitamines qu’ils contiennent. Si le bébé apprécie la plupart du temps les purées de carottes, haricots… ou autres légumes, l’enfant peut à partir de 2 ou 3 ans ne plus vouloir en manger (au grand désespoir des parents !).

Conseils pour encourager vos enfants à manger des légumes

Et vous, parents, montrez-vous le bon exemple ? En effet parfois l’attitude des enfants dépend du comportement des parents. Comment dire à un enfant de manger des légumes, si les parents ne font pas de même ! Difficile de convaincre les enfants à faire ce que nous parents n’aimons pas faire. Alors, avant tout, parents, apprenez à apprécier les légumes, à les cuisiner au quotidien.

Il ne faut pas non plus tomber dans l’excès et proposer systématiquement des légumes aux enfants… N’abandonnez pas les frites, les pâtes et le riz pour autant ! Ces aliments sont aussi nécessaires dans un régime alimentaire équilibré. Il convient avant toute chose d’avoir une attitude juste et équilibrée : évitez d’être trop insistants pour ne pas accroître l’aversion et transformer le plat de légumes en punition.

En cas de refus, n’insistez pas mais ne proposez pas à l’enfant une alternative. Si vous présentez à votre enfant un plat de haricots verts, et que, face à son refus vous lui préparez des pâtes… pourquoi l’enfant ferait-il un effort en mangeant ce qui à priori ne le tente pas ? Essayez à nouveau quelques jours plus tard de présenter les légumes en question à l’enfant… et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il se familiarise avec le plat et accepte de le goûter.

Vous pouvez aussi essayer de varier les plaisirs en composant des formes, en associant des couleurs… La purée de carottes et pommes de terre peut ainsi se transformer en visage avec les yeux, la bouche… Présentez les brocolis comme des petits arbres que vous pouvez planter droits sur une couche de purée… ou encore utilisez les brocolis pour faire la chevelure d’une tête rigolote !

Bref, laissez parler votre imagination pour séduire votre enfant et lui faire apprécier les légumes.

Apprenez à votre enfant à reconnaître les légumes

L’enfant refuse souvent les légumes par méconnaissance. Pour ce faire, l’idéal est d’avoir un petit potager et de faire participer votre enfant à la plantation des légumes, à l’arrosage, à la cueillette… et enfin à leur dégustation ! L’enfant en tirera une grande satisfaction personnelle, il sera en mesure d’apprécier le fruit de son travail et sera fier d’apporter sa participation au repas familial.

Si vous n’avez pas la possibilité de faire un petit potager, peut être connaissez-vous quelqu’un dans votre entourage qui en possède un ; proposez alors à votre enfant d’aller jardiner un peu, de découvrir les plans de légumes au fil des saisons… Vous pouvez également offrir à votre enfant un livre sur le potager, les légumes, les fruits… dans lequel il pourra découvrir l’évolution des plants de haricots, apprendre comment poussent les carottes…

Et si vous possédez un petit balcon ou terrasse, offrez à votre enfant un plant de tomates cerise ; demandez-lui de transplanter le plant dans un pot plus grand avec du terreau (aidez-le s’il est encore petit), installez le pot dansun coin ensoleillé, apportez un arrosage régulier et vous aurez en été de belles tomates cerise à la saveur exquise qui devraient permettre de réconcilier votre enfant avec les tomates !

Responsabiliser l’enfant dans l’élaboration des plats Dans la mesure du possible et selon l’âge de l’enfant, demandez-lui de vous aider à préparer un plat. Il pourra participer à l’épluchage des légumes (même si le résultat n’est pas parfait !), il pourra les couper (attention aux doigts), vous aidez à les cuisiner… et se sentant ainsi impliqué dans l’élaboration du repas, prendra du plaisir à le déguster.

Autre possibilité : laissez votre enfant imaginer une recette en lui proposant plusieurs ingrédients (dont un légume). Une maman a ainsi été surprise de voir son enfant imaginer sa propre recette à base de courgettes. L’enfant âgé de 7 ans a écrasé les courgettes (préalablement cuites à la vapeur) à l’aide de sa fourchette, a ajouté un filet d’huile d’olive, un peu de sel (pas trop !), une petite feuille de basilic coupée en morceaux, et un peu de parmesan râpé. C’est prêt ! Fier de sa préparation, le garçonnet ne se lasse pas de ce plat et a ensuite décidé de créer son cahier de recettes ! Une bonne manière de concilier écriture, imagination et gastronomie !

Les légumes c’est bon pour la santé Certes, les légumes sont bons pour la santé mais attention ! A force de rappeler trop souvent l’importance des légumes, on risque d’obtenir l’effet inverse. L’enfant, désireux de transgresser les règles, pourrait décider volontairement de ne pas en manger… Autre risque, l’enfant pourrait associer cette formule « magique » à une ruse de la part des parents et se méfier systématiquement de l’aliment proposé en tant que « bon pour la santé »…. en pensant : « si on me dit ça, c’est sûrement parce que ce n’est pas bon » et refuser de le goûter.

Chaque enfant est différent face à la nourriture. Ne vous découragez pas, soyez patient et persévérez et les résultats viendront.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *