Mon enfant veut un téléphone portable, que faire ?

Le bon usage du téléphone portable par les enfants.

Quelle utilisation font les ados du téléphone portable ? Comment réagir face à cette invasion du portable dans la vie de nos enfants ? Nous vous aidons à y voir plus clair et à adopter la bonne attitude.

C’est lors de l’entrée de l’enfant au collège que la question de l’achat d’un téléphone portable se pose généralement… auparavant, les parents parviennent souvent à négocier mais dès l’âge de 11 ans, cela devient plus difficile.

Nos ados accros du portable
L’enfant commence en effet à se rendre seul au collège, prend le bus, va seul à la piscine, au tennis… et la phrase « avec un portable, tu pourras toujours me joindre » devient un argument de poids que les enfants n’hésitent pas à rappeler à leurs parents !

Petit appareil, plus ou moins avancé en termes de technologie, qui en réalité signifie bien plus que ce que l’on peut imaginer, tout au moins pour les plus jeunes.
Pour les ados, en effet, le téléphone cellulaire est un symbole du statut qu’ils occupent, une manière de prouver aux autres et à eux-mêmes qu’ils ne sont plus des enfants.
C’est aussi un nouveau moyen de communication, qui permet d’intensifier les relations avec ses amis. Le téléphone portable offre en outre la possibilité pour les parents de pouvoir constamment joindre leurs enfants, en ce sens c’est un outil rassurant.

Le premier téléphone portable arrive le plus souvent dès l’âge de 9 ou 10 ans. Est-ce trop tôt ?
Pas si sûr dans la mesure où les jeunes enfants font souvent une relation responsable par rapport au téléphone et savent gérer les minutes de communication ou sms qui leur sont accordés.

Les risques du téléphone portable

Les risques liés à une utilisation effrénée du portable sont indiscutablement liés à un isolement de l’enfant qui confiné dans ses sms et autres textos peut se limiter à ces fonctions et en oublier les copains qui se trouvent en face de lui, focalisé qu’il est sur le petit écran de son portable.
La solitude de nos enfants est un réel problème dans ce monde où foisonnent les jeux vidéos, les Ipod, téléphones portables et autres évolutions technologiques.
Une projection des enfants dans le monde irréel qui leur sert de refuge. Il convient alors de faire prendre conscience aux enfants de la dimension d’une présence physique des parents, des amis, des frères et sœurs… de l’entourage de l’enfant.

Les nouvelles technologies sont fondamentales et ne doivent pas être écartées mais les enfants doivent aussi pouvoir s’épanouir dans le monde réel.
Les relations, le dialogue en tête-à-tête… doit être privilégié et la communication de l’enfant avec les autres ne doit pas se limiter à des conversations téléphoniques ou des textos.

Le contrôle du budget communication

L’éducation de l’ado quant à la bonne utilisation du cellulaire est capitale.
Le facteur économique doit de toute évidence être pris en considération.
Savoir gérer son forfait et donc l’argent qui est lié à la souscription de ce contrat est impérative pour l’enfant.
Le mieux étant de convenir avec l’enfant d’une somme à allouer au forfait, passée laquelle le forfait sera bloqué et donc les communications impossibles jusqu’à son renouvellement. L’enfant apprend ainsi à gérer ses minutes de communication, à les économiser… même si, ne vous leurrez pas, il lui arrivera fréquemment d’épuiser son forfait en quelques jours !

Le téléphone portable et la santé
Bien qu’aucune études scientifiques ne le prouvent encore réellement, des risques quant à a proximité des ondes électromagnétiques sont souvent évoqués.
Les jeunes enfants et ados conservent souvent leurs portables dans les poches de leur jean, donc proche des parties génitales.
L’organisme des plus jeunes étant particulièrement sensible, il est de bon augure de veiller à ce que les enfants ne courent pas de risques et logent leur portable de préférence dans leur sac à dos, autour du cou et surtout qu’ils le posent une fois arrivé à la maison…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *