Des ongles rongés, que faire ?

L’onychophagie, ses causes et les solutions proposées.

Des ongles rongés, des bouts des doigts douloureux et sensibles, les doigts toujours à la bouche, tels sont les points communs de bon nombre d’enfants.

Esthétiquement peu agréable et souvent signe de stress, le fait de se ronger les ongles est un symptôme souvent constaté chez les enfants. Découvrons ensemble les causes de cette mauvaise habitude et comment réagir.

Symptôme très fréquent chez les enfants de 3 à 10 ans, l’onychophagie touche environ 1 enfant sur 4.

L’onychophagie est le terme médical qui désigne une habitude à se ronger les ongles.
Un doigt toujours dans la bouche, les enfants qui se rongent les ongles à outrance risquent l’infection : un ongle après l’autre jusqu’au point de se faire mal, de finir par tirer les petites peaux qui dépassent et de saigner.

Enfants et adolescents sont les plus touchés par ce phénomène d’onychophagie. Ce geste qui est trop souvent décrié disparaît généralement aux alentours des 6 ans de l’enfant, peut réapparaître à l’âge de la pré-adolescence (à partir de 10 ans) pour disparaître à nouveau plus tard, ou persister à l’âge adulte.

A l’origine du problème
Ce comportement se manifeste généralement suite à des évènements qui peuvent être la source d’un état d’anxiété de l’enfant, tel que la naissance d’un petit frère, l’entrée à l’école ou la séparation des parents.

L’enfant qui se ronge les ongles est souvent un enfant anxieux, timide et plutôt intraverti, qui utilise ce comportement à porter de main pour contrôler l’anxiété engendrée par des évènements qu’il vit comme stressants et qu’il ne parvient pas à gérer d’une autre manière.

L’onychophagie est seulement un moyen de se décharger de l’anxiété, derrière laquelle se cache quelque chose de plus profond, telle qu’une agressivité contenue, un manque d’assurance ou un besoin de se conforter, un peu comme le pouce que le tout petit ne peut s’empêcher de sucer.
Sauf qu’au lieu d’extérioriser son agressivité, de l’exprimer, l’enfant la garde en lui en se rongeant les ongles.

La fréquence, l’intensité et la durée dans le temps de ce comportement sont des facteurs qui doivent être pris en considération lorsqu’un enfant se ronge les ongles. Il n’est pas rare en effet que les enfants manifestent ce comportement uniquement pendant une période de temps, associée justement à la durée de l’évènement déclencheur.
Mais il se peut aussi que bien que l’évènement déclencheur aient disparu, le geste de se ronger les ongles persiste car il s’est révélé efficace pour l’enfant lequel va le proposer automatiquement chaque fois qu’il se trouvera à affronter une situation particulière.

Que faire pour qu’un enfant cesse de se ronger les ongles ?
La première des choses à éviter : faire des reproches à l’enfant.
C’est inutile et contre-productif. Le risque est de pousser l’enfant dans un mal-être encore plus profond et d’augmenter son manque de confiance en lui et donc d’aggraver cette habitude de se ronger les ongles.

Essayez, au contraire, de comprendre quelle est la source de stress qui est à l’origine de ce comportement en parlant avec l’enfant des sentiments qu’il éprouve.
Expliquez-lui qu’il est naturel parfois d’éprouver des sensations désagréables et que cela vous est arrivé souvent et vous arrive encore.
Confiez-lui un petit secret pour l’aider à contrôler son angoisse (ce que vous faisiez lorsque vous étiez enfant…).
Aidez votre enfant à exprimer son agressivité d’une autre manière : par exemple à travers le jeu, le sport. Si l’enfant manifeste la volonté de s’arrêter et demande votre soutien, vous pouvez avoir recours, avec son acceptation, à des vernis que vous trouverez en pharmacie et qui donnent un goût amer aux ongles au point de faire perdre l’habitude de les ronger.
Il s’agit de produits naturels à base d’huile d’arbre à thé ou d’huile d’amandes par exemple.

Parlez de ce petit souci avec votre pédiatre lequel saura vous orienter vers un spécialiste s’il le juge nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *