Attitude de l’enfant autiste face à son environnement.

Absence de relations sociales et de réactivité chez l’enfant autiste.

Les caractéristiques de l’attitude de l’enfant autiste en fonction de l’âge de l’enfant. Découvrez toutes les informations sur l’autisme.

Trouble du développement, l’autisme peut être détecté dès les premières années de l’enfant. Des attitudes, de absences de réaction, d’émotivité peuvent être des signes d’un diagnostic de l’autisme.

L’autisme est la plus précoce des manifestations psychotiques pouvant toucher l’individu.
Son diagnostic peut être établi entre la deuxième et troisième année même si elle peut être envisagée plus tôt.

Comment se manifeste l’autisme chez l’enfant ?

L’enfant autiste n’a aucun rapport avec les autres.
Toute relation, contact sont impossibles pour eux comme s’ils n’étaient pas en mesure d’apprendre les modalités de la communication avec les autres.

Ceci se traduit par une incapacité à établir un système de communication avec l’environnement qui entoure l’enfant, que ce soit avec d’autres enfants, avec des adultes ou encore avec des jeux, objets…

Première année de vie
Les enfants autistes sont décrits par leur mère comme des bébés calmes et paisibles.
Ce genre d’enfant qui ne demande jamais rien, qui ne crie ou pleure que rarement et qui ne ressent pas le besoin de câlin, caresse ou réconfort.

Leurs manifestations émotionnelles sont extrêmement limitées ce qui explique l’absence de pleurs.

L’enfant autisme ne semble heureux que lorsqu’il est seul, que rien ne vient le perturber.

Parmi les principaux points de carence du développement psychomoteur on note l’absence de sourire (qui apparaît généralement et de manière franche aux environs des 3 mois), de même que l’absence de cette réaction de peur et d’angoisse fréquente au 8ème mois face à ce que l’enfant ne connaît pas.

Deuxième et troisième année de vie

Les contacts avec l’environnement sont toujours limités, souvent l’enfant n’accorde pas une importance particulière à sa propre mère. Il ne manifeste pas de joie en la voyant ou très peu.

Le langage de l’enfant autiste est très limité et lorsqu’il est présent, il se limite à des combinaisons de mots sans aucun sens logique et avec une intonation chantonnante.

La réaction aux bruits et aux sons n’est pas logique et peut être irrégulière.

La seule forme de contact avec les adultes se limite à quelques parties du corps uniquement (genoux, pieds, cheveux…).

La séparation des parents ne génère aucun type de réaction.
Parfois l’enfant autiste se sert de l’adulte uniquement pour atteindre son but (il peut lui prendre la main pour le conduire vers un objet désiré).

Les relations possibles avec l’environnement
L’enfant autiste est attiré par les objets durs, bruyants et aux formes complexes.
La manipulation varie en fonction de l’âge et sera souvent orientée vers un seul et même objet, vers une ficelle… que l’enfant ne cessera d’agiter ou de faire tourner de manière répétitive.

Les mouvements effectués par le corps de l’enfant autiste sont également souvent répétitifs, des balancements ou agitation des pieds, des mains…

On remarque très fréquemment que l’enfant se saisit d’un objet, un cube et dès qu’il touche l’objet il le rejette immédiatement.
Les poupées peuvent déclencher l’agressivité de l’enfant. Par contre tout contact avec d’autres enfants est totalement inexistant.
De la même manière, l’enfant autiste ne répond pas à la stimulation au jeu de groupe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *