Comment combattre les acariens pour la santé de nos enfants

Pour que nos enfants vivent dans un environnement sain.

Les acariens sont omniprésents et envahissent la chambre de nos enfants. Que faire pour limiter leur profusion ? Découvrez des conseils et informations sur les acariens.

Certaines précautions dans l’entretien de la maison permettent de réduire le nombre de ces hôtes invisibles et indésirables pour la bonne santé de nos enfants.

Un soir d’hiver un enfant, emmitouflé dans son pyjama en pilou, se glisse dans son lit alors que sa maman d’un geste doux et bienveillant remonte les couvertures de laine pour qu’il ait bien chaud.
C’est là qu’ils entrent en action : petits et invisibles ils hantent nos maisons, ce sont les acariens de poussière.

Les acariens sont des êtres vivants qui appartiennent, selon la classification zoologique, au type des Arthropodes. On connaît actuellement pas moins de 35.000 espèces qui ont colonisé toutes les parties du monde, des déserts aux froides contrées de l’Antarctique où on été répertorié environ 50 espèces. Des espèces d’acariens ont même été répertoriées à 5.000 mètres d’altitude sur l’Everest et à 5.200 mètres de profondeur dans le Pacifique.

Comment est fait un acarien ?

Les acariens de nos maisons sont ceux dits « majeurs » en raison de leur importance en allergologie. Ils mesurent environ ¼ de millimètre et sont donc invisibles à l’œil nu, également en raison d’absence de couleur qui les rend quasiment transparents.
Concernant leur anatomie, ils sont formés d’un corps distinct avec appareil buccal et d’un tronc-abdomen non segmenté avec 4 paires de pattes articulées en sept segments.
Le corps des acariens est constitué de plus de 50% d’eau ; l’humidité ambiante est donc un facteur déterminant pour leur vie.

Où vivent les acariens ?

Les acariens vivent principalement dans des endroits situés à moins de 1000-1500 mètres d’altitude. En montagne, l’air est sec et froid et ne favorise pas leur développement).
C’est en automne et en hiver que les acariens trouvent dans nos maisons la chaleur et l’humidité dont ils ont besoin avec une abondance de nourriture.
Les acariens se nourrissent en effet principalement des produits de desquamation de notre peau (pellicules, poils, etc.) et le gramme de pellicules que chacun de nous perd en moyenne chaque jour suffit à nourrir pendant des mois des milliers d’acariens !
Il est ainsi évident que les acariens se situent principalement autour, dessus et dessous les lits où leur concentration peut varier de 10 à plus de 1000 individus par gramme de poussière.

Que faire pour limiter leur présence dans la chambre de nos enfants ? Les tapis, la moquette, les rideaux, les coussins sont autant de niches pour les acariens.
Il est par conséquent recommandé de limiter au maximum la présence de ces nids dans la chambre des enfants pour assurer un air plus sain. Préférez un parquet à une moquette, évitez le plus possible les tapis notamment s’ils sont épais et préférez des rideaux en voile léger aux fenêtres plutôt que des tissus épais.
Evidemment les peluches sont également de véritables nids pour les acariens… évitez donc que vos enfants dorment avec de nombreuses peluches dans leur lit.
Le lit quant à lui doit être le plus simple possible en évitant la présence de tiroirs en dessous, notamment s’ils servent à ranger des couvertures ou coussins…
Une simple lampe de chevet suffira sur la table de chevet (en verre ou en plastique, évitez les tissus).
Il est préférable de ne pas installer un divan, canapé ou fauteuil dans une chambre.
Le matelas du lit doit être en mousse ou polyuréthane dense et recouvert d’une housse en tissus spécial anti-acariens, de même pour le coussin.
Quant aux couvertures, préférez des matières synthétiques plutôt que de la laine.
Les draps ou housse de couette doivent être en lin ou coton.

Le nettoyage de la chambre

Les taies d’oreiller, draps et le linge de lit doivent être changés au moins une fois par semaine et lavés à l’eau chaude (60° si possible).
Il est vivement conseillé également de les exposer régulièrement à l’air et au soleil en tapant sur les oreilles, les couettes…
La structure du lit doit être minutieusement nettoyée afin de limiter la présence d’acariens dans les coins (utilisez l’aspirateur à puissance maximale).
L’utilisation d’un aspirateur est recommandée mais certaines conditions doivent être respectées : changez régulièrement le sac, vérifiez la propreté du filtre afin que la poussière aspirée ne soit pas rejetée dans l’air.
Pour un nettoyage parfait, le système d’aspiration centralisé est idéal en raison de l’absence de rejet de poussières dans la maison. Une installation qui reste onéreuse mais très efficace notamment pour les enfants souffrant d’allergie aux acariens, ou asthmatiques.

Aération de la chambre et température

La température de la chambre ne devra pas être trop élevée et jamais en dessus de 20°C. L’humidité doit être réduite en dessous de 50% en utilisant au besoin un déshumidificateur.
La chambre doit être aérée chaque jour ne serait-ce que quelques minutes.

Spray anti-acariens

L’utilisation de poudres ou spray antiacariens est vivement conseillée. Deux fois par an, l’ensemble de la chambre mais aussi de toute la maison doit être traitée, les tapis, la moquette, les rideaux…
Pendant la pulvérisation de ces produits, et pendant au moins les 6 heures qui suivent évitez la présence des enfants dans la maison.

4 thoughts on “La chasse aux acariens

  1. Bonjour,

    Très intéressant votre article, je souhaiterai avoir plus de détails sur l’appareil de lutte anti micro particules.

    Mon fils et moi même, sommes génés par les acariens.

    Bien cordialement,
    Hugues Colson

  2. [Trousseau] Merci pour l’information concernant cet appareil de lutte anti micro particules ; vous apportez ainsi un complément d’information pour nos lecteurs quant aux diverses solutions sur le traitement anti-acariens.

    Cordialement

    [Paul] Je comprends votre intérêt pour l’environnement et nous sommes, je pense comme tout citoyen, concernés par ce problème.

    Vous dites : (c’est marrant il faut tjr faire des efforts pour la planète mais alors chez le voisin… lol …) n’est-ce pas ce que vous êtes entrain de faire ? Je vous invite alors à proposer à nos lecteurs une solution alternative à la centrale d’aspiration avec les mêmes performances en termes d’évacuation des poussières sans rejet dans l’habitation…

    Les centrales d’aspiration sont aujourd’hui pour la plupart démunies de sac et possèdent des bidons qu’il convient de nettoyer régulièrement.
    Vous soulevez la présence de germes dans les tuyaux (merci pour cette information), il est tout à fait possible de nettoyer et/ou désinfecter ces tuyaux en aspirant une lingette imbibée de produit antibactérien par exemple.

    Une chose est sûre : les centrales d’aspiration sont une des solutions qui permet d’aspirer la poussière sans rejet dans l’habitation.

    Merci pour vos remarques.

  3. L’aspiration centralisée est tellement eficace qu’elle est en pleine chute libre dans le pays inventeur : le canada…
    Si un sac d’aspirateur est rempli de micro moisisures et de germes de produits organiques en décompositions là vous avez les mêmes désagrément mais dans toute la maison puisque ces germes pullulent dans l’ensemble des tuyaux dissimulés dans les murs… (Il faut bien leur dire de ne pas sortir des tuyaux surtout lol) de plus la centrale d’aspiration consomme entre 3000 et 7000 watts pour les plus grosses…. bonjour la planete… c’est marrant il faut tjr faire des efforts pour la planete mais alors chez le voisin… lol … En allemagne il est mantenant obligatoire de fournir un certificat de désinfection un peu comme nos certificats de ramonages, annuel, pour cetifier que les tuyaux de la centralisée ont bien été nettoyé…. très pratique en effet…

  4. Bonjour votre article est intéressant mais préconiser des sprays ou des poudres anti acariens est un non sens… lutter contre un problème allergène avec des pesticides, des produits chimiques et toxiques n’arrange rien, ne fait pas du bien à la planete, à vos poumons et à votre porte monnaie…
    il existe un appareil de lutte anti micro particules quelles qu’elles soient, (acariens, oeufs, larves, poussières, polluants, bactéries, etc…) Cet appareil ne nécessite aucun produit chimique et ne rejette aucun déchet… il est donc ultra écologique, ultra bio et ultra économique en plus d’être ultra efficace…

    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *