Coups de froid, rhino et nez bouché

Bien respirer malgré le rhume.

Avec les froids de l’hiver viennent les rhinites, rhinopharyngite et autres petits désagréments qui perturbent le sommeil de nos enfants. Découvrez tous les conseils pour déboucher le nez des enfants et faciliter leur respiration.

Quel parent n’a pas passé une nuit blanche parce que son enfant avait le nez bouché, donc des difficultés à respirer, à s’endormir. Des petits maux qui concernent la majeure partie des enfants en bas âge dès les premiers froids de l’hiver venus. Pour aider votre enfant à se dégager le nez, suivez nos conseils pratiques.

Le nez est toujours en action et permet à l’air d’arriver jusqu’aux poumons : un air chaud, humidifié et dépourvu de virus, bactéries et particules inertes.
La présence de sécrétions abondantes entraîne un déséquilibre de ces fonctions délicates qui sont également la cause principale d’un nez bouché. Un trouble qui peut, à son tour, favoriser la création de complications au niveau des sinus et de l’oreille ainsi que des voies respiratoires supérieures.

Le problème du nez bouché est très fréquent chez les enfants pour qui il crée une situation fort désagréable : si l’enfant a le nez bouché il est gêné dans sa respiration ce qui peut notamment troubler son sommeil.
De la même manière, un coup de froid peut entraîner des troubles au niveau des fosses nasales. Le problème du nez bouché peut en effet avoir différentes causes mais une des principales reste la présence de sécrétions due à un coup de froid et la réduction du flux aérien.

Attention à l’air trop sec

Une pièce dans laquelle l’air est peu humidifiée peut créer une sécheresse au niveau des narines, avec un durcissement des muqueuses et une gêne respiratoire.
La déshydratation excessive et une température trop élevée sont des facteurs aggravants de la sécheresse. L’enfant, en plus de problèmes respiratoires, peut également ressentir une réelle douleur au niveau des parois nasales.
La poussière est également un ennemi terrible pour le nez de l’enfant dans la mesure où elle peut causer de petites stratifications des narines internes qui provoquent des irritations et allergies.

Le coup de froid

Le classique nez bouché suite à un coup de froid est un véritable désagrément pour les plus petits notamment tant que l’enfant n’est pas capable de se moucher correctement donc de se libérer. Le mouche-bébé, bien que peu apprécié des enfants, est alors indispensable pour bien dégager les voies et faciliter la déglutition, la respiration et donc l’endormissement de l’enfant.

Comment aider l’enfant à mieux respirer

Des règles pratiques permettent d’aider l’enfant à mieux respirer par le nez :
Si l’air ambiant est trop sec (notamment en cas de chauffage par soufflerie, climatisation), disposez dans la chambre de l’enfant un récipient d’eau que vous changerez régulièrement afin d’humidifier l’air de la pièce. Pour les plus grands, vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile essentiel d’eucalyptus dans l’eau (à positionner dans un endroit inaccessible pour l’enfant).

Pour la nuit, installez un coussin sous le matelas de l’enfant afin de surélever sa tête. Cela permettra au plus petit de dégager son nez plus aisément ou tout de moins d’être moins encombré en raison de la position couchée.
Veillez à ne pas faire de poussière en présence de l’enfant.
Pendant les tétées, installez l’enfant la tête bien relevée.
Contrôlez et nettoyez régulièrement le nez de l’enfant à l’aide de spray à l’eau de mer adapté. Les solutions physiologiques utilisées au quotidien permettent de nettoyer efficacement le nez de l’enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *