Etape capitale dans la vie d’une ado, l’arrivée de ses règles

Conseils pour aborder cette nouvelle phase de la vie d’ado.

Votre fille devient femme… l’arrivée de ses règles, une étape importante tant pour la maman que pour l’adolescente.

Quand en parler à sa fille, que dire et comment aider les jeunes filles à vivre la transformation de leur corps ? Découvrez tous nos conseils pour accompagner au mieux votre enfant au travers de cette nouvelle étape vers sa vie d’adulte.

Il y a encore quelques années, parler des règles était source de gêne et beaucoup de mamans qui nous lisent aujourd’hui se souviennent sans doute de leurs premières règles comme quelque chose d’inconnu ayant suscité chez elles un profond sentiment de surprise et de peur.

Aujourd’hui, fort heureusement, l’information autour des règles est plus simple à commenter et il est plus facile pour les mamans d’aborder le sujet avec leur fille.
Un dialogue clair et ouvert reste toutefois nécessaire.
Il est en effet important d’expliquer à la jeune fille les changements que subira son corps, la signification de cette transformation, le début du cheminement de la jeune fille vers la femme…

Quand commencer à parler à son enfant ?
La majeure partie des jeunes filles a ses premières règles entre 12 et 13 ans.
Dans certains cas, les règles peuvent survenir très précocement (à partir de 8 ans) ou encore tardivement (à 16 ans).

Une perte de sang qui peut être fort traumatisante pour une petite fille qui n’a pas été informée sur les menstruations.
Si l’on attend d’aborder le sujet lorsque le cycle commence, c’est sans aucun doute trop tard !

L’âge moyen pour commencer à aborder ce sujet est autour de 10 ans.
Il est alors important de parler également de la reproduction de manière à permettre à l’enfant d’assimiler les deux concepts.

De toute évidence, chaque maman ou parent est en mesure en fonction de la maturité de l’enfant de savoir quand aborder le sujet des menstruations et de l’approfondir au fil du temps.
Certaines petites filles, avides de découvertes, posent d’elles même des questions sur la reproduction, la naissance… il peut alors être bon de compléter la réponse aux questions en traitant également des règles.

Que faut-il dire ?
Il est toujours nécessaire de répondre clairement aux questions des enfants à fortiori à l’approche de cette phase de modification fondamentale de leur corps.
Il convient d’expliquer que ce changement est dû à la maturation de certaines hormones produites par notre corps.
Des hormones qui sont par ailleurs responsables des modifications corporelles :
– le développement de la poitrine (entre 9 et 13 ans)
– les poils qui commencent à pousser sur le pubis et sous les aisselles
– le corps qui prend des formes plus féminines
– l’apparition d’acné plus ou moins marquée sur le visage, le torse, le dos…

L’apparition des règles chez la jeune fille signifie son passage dans le monde « adulte » et aussi sa capacité à avoir des enfants.

Les signes annonciateurs des règles :
– une poussée de croissance importante
– un état de mal-être généralisé
– des douleurs abdominales et des crampes

Le sujet doit être abordé avec le plus de naturel et de simplicité possible, sans aucune honte ou retenue.
Une fois l’adolescente informée sur les règles, il est bon de lui fournir un petit nécessaire pour le jour « J ».
Prévoyez une serviette hygiénique (fine et discrète), un petit sachet de lingettes pour la toilette intime, une culotte de rechange.
Vous pouvez également lui fournir un petit calendrier sur lequel elle notera chaque mois le premier jour de ses règles.

Et lorsque que débardent les règles, n’oubliez pas de souhaiter la bienvenue à votre fille dans le monde des femmes !

8 thoughts on “Les premières menstruations

  1. Bonjour , j’ai mes pertes depuis 3ans et jai un peu de poitrine et en ce moment jai TRES TRES FAIM et je suis fatiguée et jai des mal de ventre de temps en temps et des mal de tetes. Mes pertes sont plus abondantes que d’habitude ! Aurais je bientot mes regles ??

  2. Bonjour,

    Ma fille a 12 ans, elle n’est certe pas très bien réglée mais j’ai eu de très longues conversations avec elle au sujet de son cycle. Elle a pris conscience que son corps changeait et quelle devait évolué dans ce sens. Ne supportant pas les serviettes et les tampons du aux allergies, je l’ai rapidement initiée aux protection intimes lavables, depuis elle n’a plus de gêne avec ses règles.

  3. bonjour, ma fille a 11 ans sa fait 3 mois quelle a commencer c’est période, mais ce mois ici sa fait déjà 2 semaines quelle a c’est période es ce normal.

  4. Je suis en plein dans sa période de questionnement à ma grande de 9 ans (en sept) . Elle a commencer a avoir de la poitrine (vers 81/2 ans). À sa demande, elle porte maintenant des camisoles avec maintien (surtout pour faire du sport). Elle se sent plus à l’aise. Je me demande si elle aura ses règles plus tôt que vers ses 12-13 ans? Elle mesure déjà 4 pieds 9 pouces. Selon son pédiatre elle a le corps d’une jeune fille de 11-12 ans. Autre info, elle prend du biphentin depuis 2 mois, est-ce que ça peut faire une différence? Merci

  5. je comprends votre fille j’ai eu mes regles a cet age et c’est pas facile de devenir une femme du jour au lendemain j’ai mis plusieurs annees avant d’accepter! il faut deja quelle en parle a ses amies pour se dire je suis pas toute seule

  6. oui merci pour votre conseil, j’y ai déjà pensé, mais je sais pour l’y avoir déjà amené, quelle ne se confiera pas. alors je parle beaucoup avec elle, mais j’ai peur que cela ne suffise pas. je la sens triste et c’est vrai que ça me fait un peu peur,

  7. Avez-vous déjà essayé une visite chez le gynéco?
    Le vôtre ou celui d’une copine à elle ! pourquoi pas.
    j’espère qu’elle va trouver son équilibre car elle n’a pas de choix malheureusement elle sera réglée longtemps dans sa fille de femme.

  8. ma fille (11ans1/2) a ses règles depuis le début de l’année et malgrés le fait d’en avoir parler depuis longtemps (1 à 2 ans) à sa demande, la voici trés angoissée de savoir que son cycle approche, ou durant la période; elle dort mal, elle pleure …. bref elle déprime. je discute beaucoup avec elle, mais je sens bien que ce n’est pas suffisant. j’ai pris à la pharmacie des cachés à sucer « homeopatique » pour la dé-stresser, mais elle ne peut en prendre que 5 jours d’affilés. ce n’est pas suffisant. que puis-je faire? je sais qu’elle n’écoutera personne d’autre lui parler de se « problème », elle est trés pudique par moment. pouvez-vous me donner des conseils? merci par avance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *