La grippe A H1N1 précautions et conseils

La grippe A H1N1 est une des principales préoccupations des parents et des enseignants qui auront accompagné la rentrée des classes 2009.
Un plan national de prévention et de lutte contre la pandémie grippale a ainsi été élaboré pour prévenir une propagation de l’épidémie.

La campagne d’informations nationale passe aussi par les écoles et des dépliants d’information ont été distribués à tous les enfants lors de la rentrée des classes.

Les bons gestes pour limiter la transmission du virus
Il est important d’informer les enfants dès le plus jeune âge des gestes à faire ou ne pas faire, de les sensibiliser avec à l’appui les spots publicitaires ou les dépliants distribués à l’école.
– Se laver soigneusement les mains plusieurs fois par jour
Pour ce faire, il convient d’utiliser un savon ou une solution hydroalcoolique.
La solution hydroalcoolique se présente sous forme de gel. Elle est notamment utilisée par le corps médical avant la pratique des soins. Son atout majeur : elle s’utilise à sec et sans eau (pas besoin de rincer).
Idéal donc pour un lavage des mains à l’école.
Le gel hydroalcoolique est en vente dans les pharmacies ou grandes surfaces.
– Utilisez un mouchoir en papier jetable pour se moucher, lors d’un éternuement.
Afin d’éviter la propagation du virus dans l’air et donc la transmission à son entourage, il convient d’utiliser un mouchoir en papier pour se couvrir la bouche et le nez lorsque l’on éternue, lorsque l’on tousse.
Le mouchoir doit être jeté dans une poubelle immédiatement après son utilisation. Ensuite, il convient de se laver les mains.
– Evitez à tout prix le contact des enfants avec une personne malade.

Comment se transmet la grippe A ?
Tout comme la grippe que l’on connaît tous et qui est dite saisonnière car elle est principalement présente en hiver, le virus de la grippe A se transmet :
– par le contact avec une personne atteinte du virus (en lui serrant la main, en l’embrassant ou simplement en la côtoyant)
– par les éternuements, la toux, les postillons
– par le contact avec des objets que la personne atteinte du virus aura touchés (par exemple dans les transports en commun, les poignées des portes, les rampes d’escalier, les boutons des ascenseurs… mais aussi les jouets dans les classes d’école, les couverts à la cantine…).

Les symptômes de la grippe A
Là encore, on se trouve face aux mêmes symptômes que la classique grippe saisonnière.
Nous vous indiquons ci-dessous une liste de symptômes qui peuvent être plus ou moins présents selon les cas et ne se manifestent pas forcément tous simultanément.
– une fièvre supérieure à 38°
– des courbatures
– une fatigue importante
– une toux et des difficultés respiratoires
En cas d’apparition d’un ou plusieurs symptômes et en cas de doute, adressez-vous à votre médecin traitant ou, si vous ne parvenez pas à le contacter, appelez le 15.
Après consultation du médecin, il s’avère que votre enfant est effectivement atteint du virus grippal A, vous devez en informer son école ou la crèche, ou l’assistante maternelle à qui vous le confier.
Si votre enfant a moins d’un an, et en raison des risques de complication que son jeune âge implique, consultez votre pédiatre. Cette mesure est capitale si votre enfant présente des facteurs aggravants (prématuré, faiblesse cardiaque, immunitaire, pulmonaire…).

Vous pouvez par ailleurs appeler le 0 825 302 302 ou consulter le site www.pandemie-grippale.gouv.fr pour un complément d’informations.

Bien se laver les mains
Il est important d’expliquer clairement à nos enfants comment bien se laver et se sécher les mains notamment à l’école.
Le lavage doit être renouvelé plusieurs fois par jour et être effectué comme suit :
Passez les mains sous l’eau, prenez un savon liquide et frottez soigneusement la paume mais aussi le dessus des mains. Frottez entre les doigts sans oublier le pouce et savonnez jusqu’aux poignets. Pensez aussi à frottez le bout des doigts ainsi que les ongles.
Pour le séchage des mains, utilisez un papier à usage unique. Faute de papier, laissez sécher les mains à l’air libre.
A proscrire impérativement : les torchons ou dérouleurs dans les lieux publics, écoles….

Si vous ne disposez pas de point d’eau et de savon, utilisez une solution hydroalcoolique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *