Les substances toxiques que les enfants risquent d’ingérer dans une maison sont nombreuses et pas toujours bien situées. Découvrons ensemble la liste de ces « poisons » que nous avons tous chez nous ainsi que les règles à suivre en cas d’urgence et les conseils pour éviter tout risque.

Les précautions ne sont jamais trop nombreuses en présence d’enfants dans une maison.
Les plus petits, poussés par une curiosité bien logique qui les anime, sont souvent les plus exposés au danger d’ingestion de produits toxiques.
Pour faire face à ce genre de danger, une des premières règles est : ne pas céder à la panique car chaque minute peut être précieuse.
Il est ainsi vivement conseiller de garder à portée de main, à proximité du téléphone ou encore enregistrer sur son mobile, le numéro de téléphone du centre anti-poison les plus proche. Une fois, le centre contacté par téléphone, veillez à répondre le plus clairement possible aux questions qui vous sont posées et à suivre les indications qui vous sont données si une intervention sur place n’est pas nécessaire.

Les gestes à NE pas faire :

Il ne faut en aucun cas appliquer ces remèdes de grands-mères ou autres gestes communément divulgués à tord et à travers car chaque cas est particulier et nécessite une intervention particulière.
Ne pas provoquer le vomissement, notamment si l’enfant a ingéré des substances caustiques, acides ou ammoniaques.
Ne pas faire boire du lait contrairement à ce que l’on pourrait croire notamment si le liquide absorbé est liposoluble tels que les solvants, les diluants, des détachants et les dérivés d’essence car l’ingestion de lait ne ferait que faciliter leur absorption et donc aggraver la situation.
Evaluer quelles mesures adoptées dans une situation donnée est une opération qui doit être laissée à l’initiative des experts qui sauront évaluer le type de substance absorbée, la quantité ainsi que le poids et la santé de l’enfant.

Les règles de prévention

Certaines règles de prévention doivent être respectées pour éviter les accidents domestiques dus à une ingestion de produits.
Tous les produits toxiques doivent être conservés hors de portée des enfants et, mieux encore, sous clé dans un lieu non accessibles.
Les produits dangereux doivent être conservés dans leurs récipients d’origine. Le fait de transvaser un liquide susceptible d’être dangereux dans une autre bouteille est souvent la cause d’accidents.
Les récipients doivent toujours être soigneusement fermés et conservés avec leur étiquette respective notamment pour les pesticides.
Attention aux allumettes : d’une part pour le risque d’incendie mais aussi et surtout pour les plus jeunes enfants en raison du chlorure de potassium contenu dans la tête de l’allumette qui peut entraîner une altération du sang. Cela est également valable pour les colorants en raison de la présence d’aniline, très toxique.

Toutes les substances ne présentent pas le même degré de dangerosité pour les enfants en cas d’ingestion. Trois catégories peuvent être définies : substances non dangereuses, substances peu dangereuses et substances très dangereuses.

Substances non dangereuses
Il s’agit de substances qui, si elles sont ingérées en petites quantités, ne provoquent aucun dommage. Peinture à l’eau, colles luminescentes, amidon, produits anti-perspirants, argile, lotions pour les enfants, bougies, carbone, cendres de cigarette, nourriture et litières pour chats, colle cyanoacrylate, déodorants, lingettes hygiéniques, filtre de cigarette, papier aluminium, photo, craie, gomme, encre (sans aniline), produits cosmétiques, surligneurs et feutres, gel de silicium…

Substances peu dangereuses
Produits d’entretien. En règle générale, les produits détergeant pour la maison ne sont que faiblement dangereux mais, à l’intérieur de cette catégorie, certains présentent davantage de risques tels que par exemple les plaquettes pour les lave-vaisselle.
Shampoing et après-rasage : ces produits ne sont pas particulièrement toxiques sauf s’ils contiennent de l’alcool.

Substances très dangereuses
Les pesticides arrivent en tête. Ils sont présents dans bon nombre de foyer et doivent impérativement être mis hors de portée des enfants.
Les désherbants, les poisons contre les rats, souris, contre les limaces… et tout ce qui s’apparente aux insecticides.
Les solvants contenant de l’aniline, les engrais pour plantes d’appartement, les préparations pour les aquariums.
Les produits de nettoyage pour les fours, les métaux et les vitres, les lessives en poudre pour lave-vaisselle, les déboucheurs pour canalisation, les produits anti-rouille, les détachants, les produits anti-tarte ou dégraissant qui contiennent de l’acide.
Les produits épilateurs sous forme de crème ou mousse en bombe.
Concernant les médicaments, si tous doivent être soigneusement rangés dans une armoire à pharmacie hors de portée des enfants, certains s’avèrent particulièrement dangereux : les médicaments anti-diabétiques, ceux contre l’asthme notamment parce qu’ils contiennent de la théophylline, ainsi que tous les stimulants du système nerveux. De même pour les traitements de problèmes cardiaques.

En cas de doute suite à l’ingestion d’une substance par votre enfant, contactez le centre antipoison de votre région.

Centres Antipoison
ANGERS
02 41 48 21 21

BORDEAUX
05 56 96 40 80

LILLE
0 825 812 822

LYON
04 72 11 69 11

MARSEILLE
04 91 75 25 25

NANCY
03 83 32 36 36

PARIS
01 40 05 48 48

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *