Se déguiser, choisir un masque, un maquillage pour le carnaval

Le carnaval bien plus qu’un simple jeu.

Le choix du déguisement, du personnage est un acte important pour l’enfant. Véritable moyen de s’identifier à un autre, le carnaval est plus qu’un simple jeu pour l’enfant.

Se déguiser, être un autre le temps du Carnaval, s’identifier à son héro préféré, à une Princesse ou encore porter des accessoires généralement réservés aux adultes, le Carnaval est aussi un moyen d’expression pour les enfants. Pour tout savoir, parcourez notre article.

La télévision, les dessins animés, les héros… conditionnent indéniablement nos chères têtes blondes dans le choix de leur déguisement. Le choix du personnage reste pour un enfant un acte d’identification.

Dès leur plus jeune âge, les enfants aiment se déguiser, devenir un autre en revêtant les habits de leur héro ou des adultes.
Vers l’âge de deux ans, les petits filles adorent déjà porter les accessoires de leur maman : colliers, chaussures à talons… des accessoires qui leur permettent de voyager dans le rêve et d’entrer dans un autre monde, de se transformer en petite Princesse.

Laisser l’enfant s’exprimer

Le choix du masque de la part de l’enfant exprime un désir d’identification avec le personnage choisi et ce qu’il représente ; se déguiser permet à l’enfant de se glisser dans un rôle et d’exprimer ses pulsions et désirs parfois encore inconscients.
Raison pour laquelle il est important de laisser à l’enfant la liberté de choisir son personnage. Imposer un masque, un déguisement à un enfant peut provoquer un sens de frustration, notamment dans ses rapports avec les autres enfants de son âge.

Les déguisements préférés des enfants

Si Arlequin, Pierrot étaient les personnages préférés de nos parents, directement sortis des contes pour enfants et des fables, il est évident que l’importance prise par les émissions télévisées a considérablement changé la donne !
Les souhaits de nos enfants sont maintenant conditionnés par les héros qui animent le petit écran… Les petites filles sont ainsi partagées entre les héroïnes des classiques de Disney (Cendrillon, Blanche Neige…) et les héroïnes plus modernes (Dora, les Winx…).

Il est important de profiter de l’occasion du carnaval pour aider l’enfant à prendre conscience de ses propres décisions.
Avant d’acheter ou confectionner le déguisement souhaité, il peut être bon de demander à l’enfant la raison de son choix, ce qui lui plait, ce qu’il veut représenter.
Cette démarche permet de comprendre s’il s’agit réellement d’une décision personnelle et d’éviter, comme cela survient parfois, des conditionnements de groupe. Permettre à son enfant de réaliser pleinement son propre désir est important.
Pour les enfants indécis, vous pouvez proposer une réalisation personnelle et originale : des bouts de tissus colorés, du papier crépon… et l’enfant pourra de cette manière être le créateur de son propre déguisement avec un masque unique et qui plus est économique !

L’enfant ne veut pas se déguiser

Certains enfants refusent catégoriquement le déguisement. Cette attitude doit être respectée.
Rien de préoccupant, si votre enfant refuse de porter un masque, un costume de carnaval…. Sa décision doit impérativement être respectée notamment pour les plus petits.
Il convient en effet de rappeler que ce n’est que vers l’âge de sept/huit mois que l’enfant parvient à se percevoir comme un individu autonome, à part entière de sa maman et que ce n’est que vers l’âge de deux ans qu’il se reconnaît dans le miroir.
Se voir déguiser peut signifier, pour un enfant en bas âge, ne pas se reconnaître : d’où la crainte, la peur et les pleurs qui peuvent sembler inexpliqués et exagérés mais qui ont des raisons profondes.

One thought on “Masques et déguisements de Carnaval pour les enfants

  1. J’ai un problème avec le libre choix des enfants en fait. Par exemple pour les cadeaux. Si on les laisse choisir, il veulent ce qu’ils ont vu à la télé, tous ces objets marketing sans réel intérêt. En gros si on n’essaie pas de les influencer un peu, c’est la télé qui gagne à tous les coups. Alors laisser les enfants s’exprimer je suis entièrement d’accord mais il nous reste quand même un rôle à jouer non ? Qu’en pensez_vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *