Conseils pour une baignade en toute sécurité

Baignade des enfants, soyez vigilants.

La baignade est un des loisirs préférés des enfants petits et grands. Quelles sont les conditions à respecter pour leur garantir un maximum de sécurité autour d’une piscine.

Plonger, s’éclabousser, nager, faire des jeux aquatiques… les activités de loisirs dans l’eau sont multiples et variées mais ne sont pas sans danger si certains aspects sont négligés. Pour tout savoir sur la sécurité des enfants à la piscine, parcourez notre article.

Les piscines, étangs ou autres points d’eau sont de plus en plus appréciés et nombreux dans les propriétés privées.

L’eau attire irrésistiblement les enfants et malheureusement chaque année les noyades font des victimes.
Que faire pour prévenir les accidents, pour éviter le pire et faire profiter pleinement des joies de la baignade à vos enfants ?
Voici les conseils que nous vous prodiguons :

Règle de base : la vigilance des adultes

De la petite piscine à boudins gonflables au bassin en dur, tous les points d’eau doivent faire l’objet d’une vigilance extrême de la part des adultes en présence d’enfants.
On parle alors de protection active des adultes qui consiste à ne jamais laisser un enfant jouer dans l’eau ou courir autour d’un bassin sans surveillance.
Une surveillance est en effet de rigueur concernant les jeunes enfants qui risquent la noyade en quelques dizaines secondes d’immersion seulement, d’autant plus qu’un enfant en bas âge ne se débat généralement pas dans l’eau en cas de problème et coule à pique.

Il faut également savoir que les enfants de moins de 3 ou 4 ans ne sont souvent pas physiquement capables de se relever en cas de chute accidentelle dans une petite hauteur d’eau (moins de 20 cm suffisent), après ingestion d’eau, leur nuque n’est pas suffisamment musclée pour qu’ils puissent relever la tête…

Les petites piscines gonflables installées pour l’été et qui ne sont donc pas soumises à réglementation doivent être tout autant sous haute surveillance en présence d’enfants.
L’idéal étant de les installer dans un enclos fermé et sécurisé dans lequel les enfants ne peuvent pénétrer.
Il va sans dire que la surveillance d’un ou plusieurs enfants de la part d’un adulte doit être assidue et réelle ; pas question donc de tondre la pelouse autour de la piscine pendant que l’enfant se baigne seul… De la même manière, la plus grande méfiance est de rigueur lorsque vous recevez des invités à la maison : Trop occupés à discuter, à servir à boire ou autre, et comptant sur la vigilance des autres, l’attention de chacun est relâchée et les enfants dans l’eau peuvent être en danger sans que personne ne s’en aperçoive malgré la présence des parents à proximité.

Il faut également préciser que le port de brassards, ceintures ou autres bouées ne dispense en rien la présence d’un adulte lors de la baignade des enfants.

Quant aux plus grands, aux ados, les jeux qu’ils pratiquent au bord de l’eau, les plongeons intempestifs, les glissades et bousculades sont tout autant dangereux.
Il est alors capital de faire prendre conscience aux jeunes ados des risques de comportements irresponsables autour d’une piscine… ainsi un plongeon dans un bassin qui n’est pas suffisamment profond peut être la cause d’un accident dramatique en raison de la percussion du fond de la piscine par le plongeur.
Là encore, même si les enfants sont suffisamment grands, la présence d’un adulte reste indispensable.

Les systèmes de sécurité

Outre la vigilance des adultes, les systèmes de protection adaptés doivent désormais être installés en présence d’une piscine. La réglementation française oblige ainsi tous les propriétaires de piscine privée à équiper leur bassin d’un dispositif de sécurité pour prévenir la noyade des enfants.

Les systèmes disponibles et homologués sont nombreux : de la clôture de sécurité à la couverture de sécurité aux abris en passant par les alarmes de détection.
Le choix du dispositif dépendra donc du budget imparti, de la configuration de la piscine et de votre souhait quant au rendu esthétique.

Les dispositifs de protection quels qu’ils soient ne dispensent pas les adultes de la vigilance et du respect de certaines mesures (fermeture sécurisée du portillon d’accès, mise en fonction de l’alarme, installation de la couverture de protection, fermeture de l’abri…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *