Pratique du mini-basket pour nos enfants

Sport collectif et jeu pour les enfants de 5 à 8 ans.

Quel sport pour votre enfant ? Découvrez le mini-basket, les avantages de sa pratique pour les enfants, ses bienfaits.

Un ballon, deux paniers de chaque côté du terrain, deux équipes de cinq joueurs chacune, telles sont les principales composantes du mini-basket, un sport collectif particulièrement adapté pour les plus jeunes enfants. Découvrez ce sport et ses avantages.

Le mini-basket associe à la fois le sport et le jeu.
Particulièrement adapté pour les plus petits (de 5 à 8 ans), le mini-basket est un sport qui aide les enfants à se socialiser et à se confronter par le jeu avec d’autres camarades.

La vie sédentaire, tout le monde le sait, n’est pas bénéfique pour la santé, y compris celle de nos enfants.
Il est par conséquent important de donner à nos chères têtes blondes, dès leur plus jeune âge, la possibilité de consacrer quelques heures par semaine à une activité physique.

Le sport n’a que des effets positifs sur le physique et sur le mental, notamment lorsque l’enseignement aux jeunes enfants se base non seulement sur le jeu en lui-même mais sur l’aspect ludique et récréatif du jeu, véritable motivation qui pousse l’enfant à aller au sport.

Le mini-basket, le sport par le jeu
Dans le mini-basket, le sujet du jeu est l’enfant qui au travers de cette activité a besoin de se sentir comme un être à part entière, de connaître son corps, l’espace, le temps, le ballon, les règles, ses camarades de jeu et ses adversaires afin d’exercer sa créativité motrice.

Dans cette perspective, le mini-basket est un moyen de communication, de partage et de divertissement entre enfants du même âge.
Il s’agit d’une activité motrice divertissante ou l’esprit de compétition, le match doit être vécu comme un moment de confrontation, de rencontre et ne doit pas être considéré comme une victoire à remporter à tout prix.
Raisons pour lesquelles, le mini-basket peut être défini comme une activité associant sport et jeu vivement conseillée pour les 5-10 ans.

Le jeu
Le basket-ball est une discipline sportive collective.
Il se joue à 5 joueurs contre 5 sur un terrain spécialement aménagé à cet effet (le plus souvent en parquet ou matières synthétiques) en salle ou en plein air.
Pour les jeunes enfants de moins de 13 ans, les périodes de jeu d’un match durent de 8 à 10 minutes chacune et sont au nombre de 4 sur un terrain qui mesure 28 mètres de long sur 15 de large avec un ballon qui pèse entre 400 et 500 grammes.

Le but du jeu est d’envoyer le ballon dans un panier installé à 2,85 mètres de hauteur.

Les avantages du mini-basket
En jouant au mini-basket, l’enfant accroît sa capacité d’attention et de concentration, il se prépare à jouer avec ses coéquipiers, il se socialise, communique, mesure ses propres capacités, se contrôle, éduque ses capacités de perception et d’écoute, développe ses capacités motrices et d’orientation dans l’espace… et se divertie en jouant.

Le mini-basket est une activité sportive associée au jeu qui en tant que telle répond aux exigences de croissant psychologique et physiologique de l’enfant, en respectant et en développant sa créativité et son besoin de socialisation.

Un développement musculaire harmonieux et symétrique est par ailleurs ainsi favorisé avec une amélioration de la tonicité musculaire et des volumes respiratoires sans solliciter à l’excès le système osseux et articulaire.

Le mini-basket permet par ailleurs de développer d’autres facteurs propres aux sports collectifs tels que l’attention, la communication, l’auto-contrôle, l’esprit d’équipe mais aussi la sensibilité visuelle, auditive et tactile.

Apprentissage des règles de jeu

Comme pour tous les sports collectifs, le mini-basket se pratique dans le respect de certaines règles de jeu qui uniformisent et codifient les comportements et les actions des joueurs.

Les règles sont spontanément assimilées au fil du temps par les enfants qui progressivement prennent conscience de l’importance de leur respect pour le bon déroulement du jeu sans pour autant les associer à une restriction ou autorité des adultes.
L’enfant parvient aisément à comprendre que les règles du jeu sont une condition indispensable pour le jeu et le divertissement de chacun.

Les entraîneurs doivent être qualifiés et suffisamment disponibles et patients.
Ils doivent être en mesure d’adapter leurs techniques d’entraînement en fonction de l’âge des enfants, de sorte que ces derniers, tout en assimilant les règles et le jeu, continuent à percevoir le sport comme un divertissement et non pas une contrainte.

En ce sens le rôle des parents est également prépondérant.
On voit trop souvent des parents quelque peu excités sur les bancs de touche, vivant une compétition acharnée (par procuration) au travers de leurs enfants et ne montrant ainsi pas forcément le bon exemple !

La pratique d’un sport doit avant toute chose rester un jeu pour les plus jeunes enfants, et pour cela il est bon d’adopter un esprit de compétition sain et juste… l’important étant de participer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *